La famille aux 4 pirates

L’équipage

Dans la famille aux quatre pirates, il y a, tenez-vous bien, quatre mousses !

Et dans la famille “cerveaux qui moulinent à temps plein”, je demande Gabriel, l’aîné. Né en 2005, il a presque toutes ses dents, dans un désordre indescriptible ! C’est un bavard impénitent doté d’une mémoire éléphantesque, passionné de machines, engins et autres créations humaines.

Le puîné, Alix, est né en 2006. Si en photo, il ressemble à son aîné, il en est pourtant l’exact opposé: attiré par tout ce qui a trait à Dame Nature et particulièrement aux chevaux, c’est aussi un ultrasensible sans le moindre 2nd degré !

Notre benjamin s’appelle Emmanuel. Tout comme Alix, il est né en juillet, mais en 2008. C’est un savant mélange de justicier, d’esthète et de poète bien que défendre le droit chemin (et la propriété de chacun !) ne lui laisse que peu de temps pour les belles lettres.

Le cadet est un concentré de crapuleries à pattes ! Camille de son petit nom, c’est aussi un bébé d’hiver qui a rejoint notre famille en 2011. Il a concentré en lui tous les pouvoirs démoniaques de ses frères mais, pour faire bonne mesure, c’est un aussi séducteur très expressif au charisme déjà bien ancré pour un petit moussaillon !

Tout équipage ayant besoin de son capitaine, le nôtre est le sage et raisonnable Patrice. Probablement canard (ou peut-être autruche) dans une autre vie, c’est aussi un pédagogue hors pair, pour peu que l’on ait un peu de temps à consacrer à ses très complètes (mais longues) explications ! C’est un homme charmant, bien sous tous rapports, intellectuel autant que manuel, dont le seul défaut est probablement sa fâcheuse tendance à la polygamie … Il est marié à sa femme et à la musique ! Il est flûtiste en orchestre et en quatuor, à défaut d’être musicien à temps complet.

Et à l’intendance maternelle de cet équipage, il y a … Florence, née la même année que Patrice (mais non, bien tenté, vous ne saurez pas quand !). Il y a un petit peu de moi dans chacun des pirates. Je suis curieuse de mille choses à la fois, bavarde mais très maniaque et soucieuse de l’étiquette. J’ai un besoin viscéral de nature et particulièrement de forêt, et un goût prononcé pour le non-conformisme. Parfois facétieuse, parfois sérieuse, je ne suis pas de tout repos. Pour le reste, je laisserai L’Homme ajouter son grain de sel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *